L’industrie africaine des médias produit des milliers de films et d’émissions chaque année.  Rien qu’en Tanzanie, plus de 20 millions de copies de films locaux sont vendus chaque année.

Avec l’ère du numérique, les Africains cherchent de nouveaux moyens d’accéder à des contenus de divertissement. C’est donc au chapitre médias que nous vous retrouvons ce matin avec Tango TV. Fondée en 2016 par Victor Joseph Mnyawami, la plateforme  Tango TV est un service de diffusion multimédia en continu, le tout en swahili. En commençant par un service de vidéos à la demande que l’on visionne à l’acte et non un abonnement sur son téléviseur.

Selon Victor Joseph, fondateur de l’entreprise, tout le monde ne veut pas regarder des films sur ordinateur, tablette ou smartphone: beaucoup plus de personnes sentent plus agréables en regardant «assises» devant la télévision. Ainsi les créateurs ont donc pensé à un décodeur avec une connexion Internet qui pourrait utiliser les services Wi-Fi, 3G et 4G. On peut être connecté à l’aide de câbles HDMI ou de câbles réguliers AV.

Le flux constant d’arrivées internationales en VOD se poursuit mais rien de tout cela ne met en échec la nouvelle génération de jeunes entreprises de VOD en Afrique. Tango TV se veut une alternative locale aux blockbusters internationaux et anglophones et ne propose que des films, séries et émissions en swahili. Aujourd’hui, la plateforme a réussi à atteindre plus de 11 000 utilisateurs enregistrés qui ont collectivement regardé plus de 200 000 heures de contenu.

Catégories : On dit quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *