Nous vous donnons rendez-vous en Afrique de l’Ouest. Bienvenue au Bénin. La start-up qui nous accompagne est EXPORTUNITY. Exportunity est la compilation de deux mots : « exportation » et opportunité. Lancée par Vital Sounouvou, elle se définit comme une nouvelle plateforme numérique afin de favoriser les échanges commerciaux en Afrique.

Ainsi, il s’agit d’encadrer les transactions commerciales entre les producteurs locaux et le reste du monde. Elle est la première start-up qui permet de régler ses achats avec une carte bancaire portant la mention VISA.

Le site comprend une passerelle de paiement, vérifiant l’identité des offreurs et des acheteurs. Son objectif est de permettre aux entreprises béninoises d’exporter leur produits au-delà du monde. C’est une initiative qui a été soutenue par les géants en télécommunications MTN. Et Orange C’est après deux échecs entrepreneuriaux avec des plateformes similaires qu’il a lancé Exportunity.

Aujourd’hui l’idée ne concerne pas que les entreprises béninoises, elle est ouverte aussi dans certains pays de la sous-région (tels que le Togo). L’entreprise tire ses revenus de la publicité, les commissions sur les transactions et les pages de vente personnalisées à l’intérieur de la plateforme. Pour la logistique, Exportunity passe par les Postes des pays dans lesquelles la start-up est installée. « Il s’agit de l’institution de livraison la plus ancienne, et c’est celle qui m’inspire le plus confiance, explique-t-il. Exportunity compte s’étendre d’ici 5 ans à travers tout le continent.

 

 

 5% de commerce africain est intra-africain, 85% du commerce fait en Afrique est entre l’Afrique et le reste du monde et quand on enlève l’Afrique du sud de ces statistiques, le reste de l’Afrique fait 5%.

Source : InAfrik

Catégories : On dit quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *