Qui dit vendredi, dit start-up de la semaine. Aujourd’hui nous vous donnons rendez-vous en Afrique de l’Ouest.

Afrimarket est créée en février 2013 par Jérémy Stoss, François Sevaistre et Rania Belkahia, cette start-up propose un service de transfert d’argent « cash-to-goods ». Le service a été conçue pour la diaspora vivant en France. Ainsi, à l’heure actuelle on dénombre cinq (5) pays où Afrimarket est présent : Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun, Bénin, Mali.

Le principe du service « cash to goods » est d’envoyer de l’argent sous forme de bons d’achat utilisables dans les établissements partenaires.

 

Vous pouvez, via leur plateforme internet sécurisée, payer directement les dépenses de la vie courante (médicaments, livres, denrées alimentaires… ) pour vos familles vivant en Afrique. La livraison se fait en moins de cinq (5) jours. Que ce soit des pharmacies ou des magasins, Afrimarket dispose d’un large réseau de partenaires. De plus, le bon est envoyé par SMS donc pas besoin d’un smartphone dernière génération pour en profiter ni d’une connexion internet.

En plus de ce service, ils proposent aussi la livraison de produits ( alimentation, high-tech, etc ) en Afrique. Pour cette option, vous avez le choix de régler votre commande au moment de la livraison. Dans une interview accordée à Europe 1, Rania Belkahia confie  »On a déjà livré des chameaux, des bœufs et des moutons pour la Tabaski (équivalent de l’Aïd en Afrique de l’Ouest). Les gens en envoient à leurs familles à ce moment-là  ».

Afrimarket entend bousculer le secteur du transfert d’argent grâce à leurs frais d’envoi défiant toute concurrence (5% au lieu de 12,5% en moyenne pour l’Afrique) et à un fonctionnement ultra-simple. Conquérir l’Afrique francophone demeure aujourd’hui l’un de leurs prochains défis. Avez-vous déjà utilisé cette plateforme ? Si oui, dites-nous ce que vous en avez pensé dans les commentaires.

Plus d’infos sur leur site internet : https://afrimarket.fr

 

Catégories : On dit quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *