Avec l’accroissement et le développement des nouvelles technologies, nous avons pu voir naître de belles opportunités au chapitre informatique. C’est dans cette optique que Andela, notre start-up du jour s’inscrit. Andela, c’est une académie, une formation (développement de logiciels) afin de former les développeurs du continent.

Pour vous raconter un peu le parcours effectué par l’enseigne, disons que l’entreprise s’est d’abord installée au Nigéria. La start-up y a formé de nombreux geeks. Ensuite en 2015, la société informatique a ensuite rejoint le Kenya pour rechercher de nouveaux talents de développeurs. Enfin depuis 2017, l’Ouganda est devenu le troisième pays qui bénéficie de l’appui de Andela dans le secteur informatique.

Pour intégrer la start-up, des candidats sont sélectionnés à l’issue de plusieurs semaines de tests. les candidats postulent en ligne. Le processus inclut notamment des tests de logiques, un cours à suivre suivi d’une évaluation de compétences puis un entretien de motivation et d’évaluation des « soft skills » pour les rares élèves qui auront passé les premières étapes. Enfin, les candidats retenus seront formés pour une durée de quatre (4) ans.

Andela est devenue à ce jour : l’une des start-ups africaines les plus financées à ce jour, à hauteur de 80 millions de dollars américains. La société prévoit désormais d’ouvrir des bureaux dans deux autres pays africains au cours de la prochaine année et de doubler son nombre de développeurs de 500 à 1 000.

 

Catégories : On dit quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *